Aller au contenu principal

MCIII

MCIII

Notes de dégustation

COMPOSITION

Premier tiers : l’univers du métal (37,5% de l’assemblage) Fermentation et élevage en cuves d’acier inoxidable Sélection de vins tranquilles de 2003 pour la maturité et le caractère solaire (50% Chardonnay, 50% Pinot Noir) Deuxième tiers : l’univers du bois (37,5% de l’assemblage) Élevage 6 mois en foudre de chêne Sélection de 3 assemblages Grand Vintage : 2002 pour la richesse, 2000 pour la vivacité, 1998 pour l’élégance. Troisième tiers : l’univers du verre (25% de l’assemblage) Maturation en bouteilles de 3 champagnes Grand Vintage Collection 1999 pour la richesse, 1998 pour l’élégance et 1993 pour la vivacité.

UNE ROBE MAJESTUEUSE 

D’un or profond et éclatant, paré de reflets ambrés.

LE NEZ

il révèle progressivement un parfum complexe dont les arômes se succèdent en une douce sarabande. On retrouve en premier des notes mûres, chaudes et sombres de café, de malt, de moka, de praline, de réglisse, de fève Tonka, de noix de pécan, de blé mûr et de viennoiserie. C’est ensuite le fruité intense et profond du vin qui prend le dessus, avec des nuances d’écorces d’agrumes, de cédrat, de kumquat, de bergamote et de verveine. La note finale a des accents minéraux qui évoquent le silex et les senteurs iodées de l’air marin, ainsi que des touches grillées.

LE PALAIS

La maturité et la profondeur du vin se manifestent au premier abord par un côté vif et exubérant, une sensation de soyeuse opulence. C’est un vin à la fois délicat et charpenté, dense et souple, élégant et imposant. Une puissance maîtrisée, qui se révèle progressivement, guidée par la structure du champagne. Son caractère fruité s’exprime dans des notes d’agrumes confits, de fruits à noyaux (prunes et nectarines), de figue et de datte séchées et se prolonge dans des tons chauds et épicés (vanille, cannelle et muscade). Le vin culmine dans une finale précise et minérale, couronnée d’un léger goût salé et rafraîchissant.

DOSAGE

5 g/litre

TEMPS DE MATURATION DE CAVE

15 ans

Vieillissement après dégorgement

6 mois minimum

Chromaticité

L’univers du métal au fruité puissant évoque les teintes jaunes et orangées des agrumes, le brillant des fruits rouges, le vert frais de la coriandre et de l’aneth, le blanc d’un éclat de silex.

L’univers du bois au palais captivant suggère des orangés sombres et cuivrés, la terracotta et les ocres des épices douces, la teinte Havane d’un cuir patiné, l’éclat ombrageux d’un marron glacé.

L’univers du verre d’une maturité éminente convoque des bruns de châtaignes grillées au feu, le noir brillant du chocolat noir, le noir et brun du café torréfié, un reflet d’or pur sur du cuir noir

Textures

D’un caractère tonique et d’une consistance charnue, ce champagne fait appel à des textures assez massives, à l’image d’une céramique brute, dorée mat, ou comme la profondeur éclatante des fruits confits ou la densité ferme et brillante d’un marron glacé.

do

Ce grand champagne de gastronomie, aux arômes confits et aux saveurs complexes, fusionnera avec des plats aux cuissons longues et lentes.

Explorer la face cachée de la cuisine méditerranéenne, comme une ratatouille sans poivrons rouges, avec pignons de pin et abricots secs.

Jouer sur le contraste entre fruit très mûr et végétal maîtrisé.

Porter des plats d’autrefois (garbure gasconne, kig ha farz, pot-au-feu…) vers une dimension plus lumineuse et actuelle, sans oublier la richesse des origines.

Privilégier la cuisson douce du poisson dans un beurre moussant avec nappage.

Adopter la cuisson basse température (bain d’huile d’olive à 60°C).

Tenter des contrastes qui se complètent. Par exemple, lard gras grillé et langoustine sauce piquante aux fruits

don't

La longue maturation sur les lies donne à ce champagne une grande amplitude, une maturité remarquable, un palais épanoui éclairé d’une belle vitalité.

L’imaginaire l’associe à des textures vénérables comme un chêne centenaire, patinées comme la marche en pierre d’un château de la Renaissance, infiniment polies comme le bois d’une contrebasse.

En élément de contraste secondaire, apparaît une nuance croquante comme une lamelle de truffe noire, une touche croustillante comme le fin caramel épicé d’un foie gras en crème brûlée.

Matrice des ingrédients

pourquoi ?
Mâche non excessive
Jutosité délicate et élégante
Œufs de poisson (pour le craquant
et la salinité iodée)
Quel ingrédient ?
Poissons à chair blanche
(daurade, bar, turbot, St. Pierre, Sole)
Œufs de poisson
Comment ?
Cru
Poissons à chair blanche
(daurade, bar, turbot, St. Pierre, Sole)
Œufs de poisson
Cuit
Rôti sans excès de coloration
Poché et servis avec une mayonnaise
vis avec une mayonnaise

Inspirations

Filet de sole coloré au beurre et fini au four avec fenouil étuvé et smoked sauce
La puissance maîtrisée
Risotto truffe noire

Cuisine végétarienne

« Comme son champagne, Monsieur Moët ne se montrait jamais dans un salon sans en chasser l’ennui. »
Phrase attribuée à un contemporain de Jean-Remy Moët