Aller au contenu principal

Grand vintage Rosé 2009

Grand vintage Rosé 2009

Notes de dégustation

COMPOSITION

Le succulent Pinot Noir de la vendange 2009 apparaît en majesté dans ce Moët Grand Vintage Rosé. Gorgé de soleil et d’arômes, il représente 59% de l’assemblage, dont 19% de vins rouges. Le Chardonnay apporte son élégante fraîcheur et son onctuosité (30%), tandis que le Meunier complète ce grand millésime par sa texture charnue (11%).

UNE COULEUR LUMINEUSE

Rose profond aux reflets corail, bel éclat, bulle fine et persistante.

UN BOUQUET ÉPANOUI ET GOURMAND

Les premières notes évoquent la cueillette de fruits rouges chauffés par le soleil estival : baies sauvages, fraises des bois, framboises, groseilles. Ces arômes fruités sont teintés de nuances florales et végétales comme la rhubarbe, la violette ou le bonbon au coquelicot. Une pointe de vanille et de poivre rose souligne la maturité épanouie de ce champagne.

UN PALAIS INTENSE AÉRIEN ET INTENSE

Le palais évoque l’étalage d’une confiserie et ses arômes de guimauve, berlingots, barbe à papa, pommes d’amour. À l’évolution, apparaissent des notes de muscade, figue sèche et cerise noire. Le Pinot Noir s’exprime ici tout en élégance aérienne, avec une texture caressante et une finale aux épices chaleureuses.

DOSAGE

5 g/litre Champagne Extra-Brut

TEMPS DE MATURATION DE CAVE

7 ans

Vieillissement après dégorgement

6 mois minimum

Chromaticité

En dégustant Grand Vintage 2009 Rosé, apparaissent le rose brillant d’un étalage de confiserie, le rose tendre de la barbe à papa, le rose chatoyant et profond des poudres de nacre.

Mais aussi : le blanc délicatement teinté d’un bouton de rose clair, le jaune d’or de la poudre de curry ou de curcuma, la couleur lie de vin intense du basilic rouge.

Textures

Le style de ce champagne associe à la fois la légèreté et le volume d’un nuage. Le cœur de bouche présente une texture gourmande et soyeuse, qui aspire à des plats en mousseline, compotée, embeurrée...

Son effervescence riche et fine s’accordera parfaitement à l’émulsion d’un sabayon salé.

do

Sur ce champagne gourmand et aérien, on ne parle pas de sucré-salé ni d’aigre-doux, mais d’une touche sucrée sur un plat salé, d’une note acidulée au cœur de la douceur.

Explorer l’univers des fruits acidulés (physalis, groseille, passion, rhubarbe).

Oser la provocation, en accompagnant un filet de canard avec une tranche de pastèque rôtie.

Pour les agrumes, travailler en contrastant leur acidité (en les accompagnant d’un élément temporisateur).

Pour les fruits, injecter un trait d’acidité dans un corps juteux, charnu et gourmand.

don't

Iodé matériellement et chromatiquement froid (comme celui des huîtres).

L’acidité trop franche et prononcée des agrumes crus (lime, citron).

L’amertume puissante des épices brûlées.

Bisques ou sauces trop corsées, trop réduites.

Matrice des ingrédients

pourquoi ?
Mâche non excessive
Jutosité délicate et élégante
Œufs de poisson (pour le craquant
et la salinité iodée)
Quel ingrédient ?
Poissons à chair blanche
(daurade, bar, turbot, St. Pierre, Sole)
Œufs de poisson
Comment ?
Cru
Poissons à chair blanche
(daurade, bar, turbot, St. Pierre, Sole)
Œufs de poisson
Cuit
Rôti sans excès de coloration
Poché et servis avec une mayonnaise
vis avec une mayonnaise

Inspirations

Homard pêche blanche, menthe et amandes

Crécelle de saveurs

Filets de cannette rôtis aux abricots

 

Richesse et suavité

« Comme son champagne, Monsieur Moët ne se montrait jamais dans un salon sans en chasser l’ennui. »
Phrase attribuée à un contemporain de Jean-Remy Moët